STATION TO STATION



« Station to station » est une expo, tel un voyage mental, tout en restant immobile, l’oreille collée au haut-parleur diffusant des histoires de voyageurs, de sédentaires,
de vacanciers…Tous les voyages sont des déchirures à plus ou moins grande échelle, que ce soit le départ du conjoint pour quelques jours dans un cadre professionnel, ou que ce soit le retour au pays après les vacances, ou encore l’angoisse du voyage en pays inconnu à travers les moeurs, les usages, la langue…
Même accompagné nous voyageons toujours seul, ces allers-retours incessants, au passé, présent, futur occupent le corps et l’esprit, le déplacement physique renvoit à un déplacement mental personnel.
Cette proposition placée dans le contexte de l’ancienne salle d’attente de la petite gare de Dudelange, trouve évidemment tout son sens.
Les murs centraux (3) sont recouverts d’adhésif miroir du sol au plafond et ils sont sonores aux extrémités (4 hauts-parleurs de la taille d’une oreille par mur, hauteur 1,20 m et 1,50 m).
Ils diffusent des histoires de voyage provenant de l’écriture de cartes postales et de textes de différents auteurs ( ils sont lus par cinq personnes individuellement et entre-coupés de sons provenant de la mer, de la campagne…)

Telle une métaphore à travers les feux de signalisations, la couleur verte et la couleur rouge sont utilisées comme départ, comme un arrêt sur les murs limitrophes de la salle, avec chaque fois une phrase peinte dessus; la combinaison de ces deux couleurs provoque une vibration à la lecture de celle-ci.
Au 1er étage, une pièce est entièrement occultée, au sol sont déposés des petites pierres (1,5 tonnes) comme celles que l’on trouve le long des rails des voies ferrées et une bande son (d’environnement de voies, de trains, de gares) accompagne le spectateur qui est seul dans cet espace. Dans l’autre pièce on trouve une projection
vidéo sur le mur (un homme qui attend dans une gare parmi les allers et venus des voyageurs), au sol les cartes postales originelle de certaines histoires diffusées au rez-de-chaussée et une bande de travaux, sépare l’espace du spectateur de l’espace de projection avec les cartes postales au sol.
Matériel:
400 mètres de câble audio, 12 hauts-parleurs 25 W + 3 lecteur CD, 80 mètres d’adhésif miroir, 50 kg de peinture verte, 50 kg de peinture rouge, 1,5 tonnes de gravier, une chaine hifi + 4 hauts-parleurs 50 W, un projecteur-lecteur DVD et 50 cartes postales.

© photos Serge Gutwirth